Tag Archive: 7 Freres


DES ILES TRES SAUVAGES

collage

D’après la légende : ils étaient 7 frères, Tolka, Saba, Kakka Dâbali, Rounda Dabali et les autres – des brigands dont le boutre regorgeait de butin. Un jour, Une dispute éclata, et le trésor fut partagé en Sept. Chacun s’éloigna alors vers la côte sur une yole. Mais le kashmin s’étant levé, les pirates firent naufrage… Ainsi naquit l’archipel des 7 Frères, îlots saupoudrés dans le détroit de Bab El Mandeb, où la Mer Rouge n’en finit plus de saigner dans l’Océan Indien.
Iles situées dans le Golfe d’Aden, à la sortie de la Mer Rouge dans le détroit du Bab El Manded (la Porte des Lamentations) Elles sont en plein courant et en plein vent.
(1)   – ILE DE L’EST – non accueillante mais le meilleur mouillage aux 7 Frères – un aquarium dans 5 à 10 m d’eau

Ile de l'Est Mamaco Gonflage bouteilles Clic pour agrandir


(2)ILE DU SUDla plongée la plus profonde à 50 mètres (sud de l’ile)  loches géantes, des requins et des milliers de carangues en mai et septembre

Ile du Sud 7  Récupération plongeurs clic pour agrandir


(3)ILE GRANDE – dans l’eau turquoise, plongée de toute beauté au « Jardin japonais » On peut être  » taquiné  » par des requins « pointes blanches »
Jardin japonais Ile Grande
(4)   – ILE TOLKA et son « Arche sous-marine » en plein courant (minimum 6 noeuds) – plongée à l’étale de marée uniquement que j’ai redécouverte avec un vieux plongeur lyonnais après plusieurs années de recherche. Un petit aquarium hors courant pour les non-plongeurs bouteille.

Ile Tolka des Sept Frères clic pour agrandir

(5)   – ILE BOEINGPointe aux requins

Mamaco mouillage au Boeing clic pour agrandir

(6)   – ILE ROUGEun  » jardin chinois « où abondent des coraux mous des requins dormeurs, des mérous de plus d’un mètre, des barracudas géants … dans 4 m d’eau. En période de grand calme (3 jours par an -mai/juin ) on peut parvenir à faire le tour des îles en apnée.

Fou de Bassan  Ile Ronde Philippe et Tafari clic pour agrandir

(7) – ILOT MOULOULE – non loin de Ras Syan, plongées extraordinaires de surprises et rien ne manque.


L’EPAVE DES 7 FRERES (-19 m/35 m) magnifique mais en plein courant que nous avions retrouvé avec Lionel Pozzoli (photographe sous-marin) après plusieurs années de recherche

Double roue Epave de Ras Syan clic pour agrandir

– Vent dominant OCTOBRE en AVRIL : EST, SUD-EST (frais)
– Vent dominant MAI en SEPTEMBRE : OUEST, NORD-OUEST (très chaud)
A cette période de l’année, le KHAMSIM (vent très chaud et violent) souffle ce qui fait que, même en pleine nuit, le mouillage du bateau doit être déplacé de l’autre côté de l’île.
Des pointes de vent pouvant aller jusqu’à 50 noeuds. Lors d’un vent de sable épais et rouge jusqu’à 70 noeuds.
Je ne tiens plus, j’y retourne…           
Publicités

Avis de décès

Je dois, tristement, annoncer le décès survenu le 5 décembre 2009

de Jean-Claude Castaing dit Coco à l’âge de 64 ans d’une SLA



– Aux amis plongeurs venus à Djibouti sur notre Catamaran MAMACO  de 1988 à 1995

– Aux amis restés à Djibouti. A tous les voileux rencontrés

– A ses amis de la base militaire aérienne de Djibouti

– Aux amis de l’Agence Blue Lagoon Voyages Plongée

– Aux amis de la Compagnie Air France

– Aux amis de l’Agence Explorator

– Aux amis des randonnées pittoresques en 4 X 4 qu’il organisa avant 1988 sur le Territoire de

Djibouti pour les militaires et les coopérants

Il s’était retiré en Gironde son département de naissance.

Sur ce blog, je désire lui rendre hommage car se fut un homme aux mille talents, rugbyman, mécano sur avion de chasse militaire, talentueux cuisinier, bon vivant, aventurier, excellent marin pourvu du 6ème sens, pêcheur, plongeur, courageux, téméraire, sens de l’hospitalité, accueillant, généreux et plein d’humour

Ma conclusion  :    Des vies qui nous attirent – De brûlures et de clous

– Oui, mais ne pas les vivre – C’est encore pire que tout.